TPPN : davantage de bienfaits, davantage d'applications pour l'aspiration des plaies

LECTURE 3 MIN

Les professionnels de santé font aujourd'hui face à un double défi : obtenir des résultats positifs aussi bien pour leurs patients que pour leur établissement, alors même que les normes sont de plus en plus strictes et que les budgets diminuent. Ils doivent donc trouver des outils et des stratégies pour relever ces deux défis en même temps. Le traitement des plaies par pression négative (TPPN) est une solution clé dans le traitement des plaies.

Medela TPPN Invia Liberty, en cours d'utilisation

Efficacité clinique

L'efficacité du TPPN (parfois appelé aspiration des plaies) a fait ses preuves à plusieurs reprises.

L'efficacité du TPPN (parfois appelé aspiration des plaies) a fait ses preuves à plusieurs reprises. Dans la publication d'OthmanNegative Pressure Wound Therapy Literature Review of Efficacy, Cost Effectiveness, and Impact on Patients' Quality of Life in Chronic Wound Management and Its Implementation in the United Kingdom grâce à de nombreuses preuves cliniques et économiques, les chercheurs soulignent que le traitement des plaies par aspiration accélère la guérison, permet une sortie anticipée des patients et réduit le nombre de réadmissions1.

Cela est dû au fait que le traitement des plaies par aspiration favorise un environnement de guérison sain. Il encourage la formation de tissu de granulation2, réduit les œdèmes3, isole la plaie des infections externes4, etc. Ces facteurs n'améliorent pas uniquement la santé des patients, ils soutiennent des objectifs économiques au niveau institutionnel.

Expérience positive

De nombreuses études soulignent que le traitement des plaies par pression négative ne favorise pas uniquement une meilleure guérison des plaies, mais qu'il améliore également l'expérience des patients et des soignants.

Dans l'enquête, Negative Pressure Wound Therapy: improving the patient experience Part 3 of 3, par Upton et Andrews, les patients ayant fait l'objet d'un TPPN ont massivement indiqué que l'expérience était positive5.

Dans une autre étude6, State-of-the-art treatment of chronic leg ulcers: A randomized controlled trial comparing vacuum-assisted closure (V.A.C.) with modern wound dressings, Vuerstaek et al, les deux groupes ont montré une hausse significative de la qualité de vie à la fin du traitement et une diminution considérable des scores de douleur à la fin du suivi. Mais surtout : les patients atteints d'ulcères de jambe chroniques ayant utilisé la TPPN ont guéri plus rapidement et les coûts liés à leurs soins étaient moindres.

Dans une autre étude encore7, The clinical efficacy and cost effectiveness of the vacuum-assisted closure technique in the management of acute and chronic wounds: a randomized controlled trial, Braakenburg et al, les patients présentant des plaies aiguës et chroniques utilisant le TPPN ont guéri aussi rapidement ou plus rapidement que les autres patients ayant reçu d'autres pansements, et le TPPN a également offert l'« avantage majeur du confort pour les patients et le personnel infirmier ».

Ce confort était également l'un des arguments d'une autre étude8, Impact of gauze-based NPWT on the patient and nursing experience in the treatment of challenging wounds, Hurd et al. Les chercheurs ont établi que lorsque des pansements en gaze étaient utilisés avec le TPPN, quatre changements de pansements sur cinq n'étaient pas douloureux et étaient décrits comme « simples », nécessitant en moyenne 20 minutes seulement.

Ces études soulignent que le traitement des plaies par pression négative ne favorise pas uniquement une meilleure guérison des plaies, mais qu'il améliore également l'expérience des patients et des soignants.

Diverses applications

La valeur du traitement des plaies par pression négative ne se mesure pas uniquement aux avantages précédemment mentionnés, mais à sa vaste gamme d'applications. Outre ces avantages, de nombreuses études ont démontré l'efficacité du TPPN dans le traitement de multiples types de blessures, notamment :

  • les plaies déhiscentes 9
  • les ulcères diabétiques 10
  • les ulcères ischémiques 11
  • les ulcères veineux 12
  • les plaies traumatiques 13
  • les brûlures au second degré 14
  • les lambeaux et greffons 15
  • les incisions chirurgicales fermées 16

Le dispositif médical TPPN Invia Liberty et le dispositif médical TPPN Motion de Medela sont conçus pour assurer efficacité, satisfaction et diverses applications dans tous les cadres de soins de plaie, y compris les environnements hospitaliers et de soins à domicile.

Pour en savoir plus sur la polyvalence et la commodité des systèmes de traitement des plaies par pression négative, explorez dès maintenant la gamme de Medela.

 

Découvrez comment la polyvalence des dispositifs médicaux TPPN de Medela peut faire une différence considérable dans votre établissement.

EXPLOREZ LA GAMME

Références 1. Diaa Othman. Negative Pressure Wound Therapy Literature Review of Efficacy, Cost Effectiveness, and Impact on Patients' Quality of Life in Chronic Wound Management and Its Implementation in the United Kingdom. Plast Surg Int. 2012; 2012: 374398.  2. Moisidis, E., Heath, T., Boorer, C., Ho, K. & Deva, A.K. (2004). A prospective, blinded randomized, controlled clinical trial of topical negative pressure use in skin grafting. Plastic and reconstructive surgery, 114(4), p. 917-922. 3 Chen, S. Z., Li, J., Li, X. Y. & Xu, L. S. (2005). Effects of vacuum-assisted closure on wound microcirculation: an experimental study. Asian journal of surgery, 28(3), p. 211-217. 4. Apelqvist, J., Willy, C., Fagerdahl, A. M., Fraccalvieri, M., Malmsjö, M., Piaggesi, A., ... & Vowden, P. (2017). EWMA Document: Negative Pressure Wound Therapy: Overview, Challenges and Perspectives. Journal of wound care, 26(Sup3), p. 1-154.  5. Upton, D, FBPsS and Andrews, A, BSc, MBPsS. Negative pressure wound therapy: improving the patient experience Part 3 of 3. Journal of Wound Care. https://doi.org/10.12968/jowc.2013.22.12.671. Published Online: 14 avril 2014.6. JD Vuerstaek, et al. State-of-the-art treatment of chronic leg ulcers: A randomized controlled trial comparing vacuum-assisted closure (V.A.C.) with modern wound dressings. J Vasc Surg. Nov. 2006;44(5):1029-37; discussion 1038. Epub 26 sept. 2006.7. Braakenburg A, et al. The clinical efficacy and cost effectiveness of the vacuum-assisted closure technique in the management of acute and chronic wounds: a randomized controlled trial. Plast Reconstr Surg. Août 2006;118(2):390-7; discussion 398-400. 8. T. Hurd, et al. Impact of gauze-based NPWT on the patient and nursing experience in the treatment of challenging wounds. Int Wound J. Déc. 2010;7(6):448-55. 9. Ji Young Jang, et al. Application of negative pressure wound therapy in patients with wound dehiscence after abdominal open surgery: a single center experience. J Korean Surg Soc. Oct. 2013; 85(4): 180–184.  10. Liu, et al. Evaluation of negative-pressure wound therapy for patients with diabetic foot ulcers: systematic review and meta-analysis. Ther Clin Risk Manag. 2017; 13: 533–544. 11. Subhas Gupta and Shigeru Ichioka. Optimal use of negative pressure wound therapy in treating pressure ulcers.  Int Wound J 2012; 9 (Suppl. 1):8–16.  12. Dini Valentina, et al. Immunohistochemical Evaluation of Venous Leg Ulcers Before and After Negative Pressure Wound Therapy WOUNDS 2011;23(9):257–266. 13. Daniel Schlatterer, DO; Kurt Hirshorn, MD. Negative Pressure Wound Therapy With Reticulated Open Cell Foam-Adjunctive Treatment in the Management of Traumatic Wounds of the Leg: A Review of the Literature. Journal of Orthopaedic Trauma: novembre-décembre 2008 - Volume 22 - Issue - p S152-S160.  14. Endre Nagy, Istvan Juhasz. Negative Pressure Wound Therapy — An Effective, Minimally Invasive Therapeutic Modality in Burn Wound Management. ICJM06(05):301-306 · Janvier 2015.  15. S. Lance, et al. Assessing safety of negative-pressure wound therapy over pedicled muscle flaps: A retrospective review of gastrocnemius muscle flap. J Plast Reconstr Aesthet Surg. Avril 2016;69(4):519-23.  16. Hyunsuk Suh, MD, et al. Negative Pressure Wound Therapy on Closed Surgical Wounds With Dead Space Animal Study Using a Swine Model. Ann Plast Surg. Juin 2016; 76(6): 717–722.